En général, les salons regroupent la plupart des professionnels d’un même secteur d’activité. A cet effet, lors de cet évènement, chaque participant doit trouver les moyens les plus efficaces pour se démarquer des autres. L’agencement de son espace, par exemple, doit être bien étudié de manière à assurer une bonne visibilité. Comment procéder ? Explications sur ce sujet dans les lignes qui suivent.

Mettre en avant les supports de publicité

Les supports de publicité sont les premiers éléments que les visiteurs remarquent lors d’un salon. En effet, il est important de faire en sorte qu’il leur soit facilement accessible et bien visible. Pour cela, il faut opter pour un comptoir où déposer les brochures et les catalogues. Les bannières, les oriflammes, ainsi que les pop-up et les totems peuvent les intéresser, mais elles contiennent peu d’informations. Il est également possible de recruter une hôtesse d’accueil pour les accoster directement. Le ou les produits phares sont, également, des outils de séduction efficaces. Ils attisent, souvent, la curiosité des cibles. Le stand lui-même peut servir de support lorsqu’il est personnalisé. Cependant, il est important de ne pas l’encombrer, dans un souci d’esthétique, mais également pratique.

Un comptoir dans un coin à l’avant, un totem enrouleur placé à l’arrière avec un produit phare suffisent à le rendre attractif et bien visible. Dans certains cas, une PLV (Publicité sur Lieu de Vente) électronique peut être indispensable, pour attirer les visiteurs. Cependant, elle nécessite plusieurs matériels comme les bornes multimédias, les écrans tactiles, les écrans LCD ou plasma, ainsi que les vidéoprojecteurs.

Utiliser des meubles

Outre les supports publicitaires, il faut installer des meubles dans un stand sur un salon. Leur choix ne doit pas être anodin étant donné qu’ils font partie du décor. Ils doivent correspondre aux autres éléments qui l’entourent. Les différents types de mobiliers adaptés aux évènements tels que le salon sont :

Les sièges (canapé, fauteuils, sofa ou poufs), les bureaux et les tables qui servent à accueillir les prospects : ils sont destinés aux prestataires de services et aux commerçants Le bar équipé de quelques tabourets ou des mange-debout : pour les professionnels de la restauration ou de la production de boisson Le podium ou la banque hôtesse : pour les professionnels toutes spécialités confondues

Afin de les accompagner, il peut être intéressant d’installer un paper-board, un réfrigérateur, une machine à café ou des ordinateurs. Disposer de tous ces matériels apporte un avantage important : cela permet de faire des économies. Pour une entreprise qui participe à plusieurs salons tout au long de l’année, ils s’adaptent à toutes les occasions. D’ailleurs, ils sont souvent personnalisés. À ce propos, les meubles utilisés pour un salon doivent refléter sa personnalité (couleurs, design, matériaux).

Bien choisir la couleur et le style

La couleur joue un rôle non négligeable dans l’aménagement d’un stand sur un salon. Elle doit correspondre à celle qui représente l’exposant. Cependant, il est important de ne pas sortir de la charte graphique afin de permettre aux visiteurs de reconnaitre ce dernier facilement. La meilleure solution est de rester sur 3 tons, au plus. Pour ce qui est du design, il est indissociable à la couleur. Comme elle, il doit être simple. Par conséquent, il faut l’uniformiser en modifiant l’aspect de tous les éléments qui composent le stand. Pour cela, il est possible d’habiller et de transformer les meubles, par exemple.

Pour un décor attrayant, il est, également, important de miser sur la lumière. Son choix dépend de l’éclairage de la salle d’exposition. Si celui-ci est très vif, il vaut mieux opter pour des lampes simples et minimalistes. Si elle est sombre, il faut régler la luminosité tout en réduisant les zones d’ombre au maximum. Il existe trois techniques pour attirer les visiteurs :

Accentuer l’éclairage sur les objets à mettre en valeur : le produit, le logo ou le support publicitaire Adapter la lumière à son secteur d’activité : elle doit être apaisante pour une entreprise spécialisée dans le bien-être, par exemple Mettre en valeur le personnel : la lumière ne doit pas leur donner grise mine (éviter le bleu sur le visage)

Faire attention à l’emplacement

Avant d’agencer un stand d’exposition dans un salon, la première chose à faire est de bien choisir l’emplacement. Même avec des matériels publicitaires performants, s’il est mal placé, il peut rester invisible. Les organisateurs installent souvent les prestataires du même secteur d’activité dans un même endroit. En effet, pour attirer le regard des clients, il faut choisir un espace stratégique. Il est souvent plus onéreux que les autres, mais il assure un retour sur investissement rapide.

En général, il faut réserver ce type d’espace puisqu’il est très recherché par la plupart des participants au salon. Pour un exposant habitué à un salon en particulier, cela n’est pas indispensable puisque les organisateurs le privilégient. Si un exposant manque d’inspirations, il peut contacter un spécialiste pour l’aider.