Pendant certaines périodes de l’année, plusieurs entreprises consacrent un budget pour offrir à leurs employés ou  à leurs clients un cadeau. Occasionnellement ou périodiquement, cette pratique est devenue  presque incontournable. D’un cadeau à une coutume, elle se veut être un investissement fructueux pour les sociétés.

 Un cadeau d’affaire pour quelle occasion ?

En fait, la vraie question qui devrait se poser c’est : quand offrir un cadeau. Les entreprises profitent de tous les moments opportuns quels qu’ils soient.  Le principe est simple : en offrir aux bons moments, aux bonnes personnes pour de bonnes raisons. Le service communication-marketing a donc pour tâche de choisir les meilleurs objets (car la plupart du temps ils le sont) pour pouvoir mieux toucher  les acquéreurs. Il existe deux raisons possibles pour cette occasion qui peuvent être interdépendantes ou non. Très souvent, les sociétés ont recours à cette pratique pour le plaisir d’offrir au nouvel an ou en fin d’année : des stylos, des porte-clés,…Mais pour des raisons publicitaires, en guise de parrainage, et surtout pour la fidélisation, elles ne ménagent pas leurs efforts pour faire en sorte que les récipiendaires soient pleinement satisfaits.  Quoi qu’il en soit, généralement ce cadeau varie selon la cible : un partenaire de longue date ne se trouve pas au même niveau qu’un nouveau collaborateur.

D’un cadeau…..à une coutume règlementée.

Depuis quelques années, offrir un cadeau d’affaires ne se fait plus pour le plaisir d’offrir uniquement. Des règlementations ont été instaurées de manière à limiter leur envergure pour ne pas prendre des proportions allant dans le sens de la corruption. Dans ce cas, des restrictions budgétaires ont aussi été adoptées. Une valeur maximale est alors fixée et doit être respectée pour que les charges soient déductibles du bénéfice  et enregistrées dans les frais généraux de l’entreprise. Autrement, celle-ci  figurera dans le compte des résultats.

Parfois, ces cadeaux sont considérés comme des avantages en nature. Dans ce cas, ils sont inscrits dans les cotisations sociales. Inférieurs à 5%, ils sont exonérés d’impôts.

Le fait d’offrir un cadeau  reste une attention particulière qu’elle que soit les raisons. Pour l’acquéreur, sa portée va bien au-delà du terme de la collaboration surtout si celui-ci est personnalisé. En effet, plusieurs sociétés sortent un peu de l’ordinaire afin d’offrir un présent original ou qui sort du cadre des affaires comme une invitation pour un repas, un jeu, un voyage,…

Les compromis qui sont en jeu

Pour une société, offrir un cadeau garantit certaines choses. En effet,  il présente tout particulièrement « l’intérêt de l’entreprise ». Premièrement, c’est une manière d’installer une relation commerciale harmonieuse. En effet, ce sont les petites intentions comme celui-ci qui la rend pérenne. Ce n’est donc pas la valeur qui compte, voilà pourquoi beaucoup d’entreprises ne manquent jamais d’en faire pendant les jours de fêtes comme à Noël et au nouvel an dans le but de fidéliser ses clients ou ses employés.

Deuxièmement, ces multiples cadeaux sont de vrais ambassadeurs : voici une meilleure façon de s’imposer dans le quotidien, de s’inscrire et de rester dans l’esprit de ses collaborateurs. Par exemple par l’utilisation des stylos, la mise en place du calendrier sur le bureau, la porte clé pour les clés de la voiture…Bref, c’est une manière de rappeler la présence d’une telle entreprise dans la vie du partenaire.

Enfin, offrir un cadeau d’affaire permet de renforcer les relations déjà existantes comme avec celles des fournisseurs et/ou potentiels associés. Celui-ci est en quelque sorte, le gage d’une longue et fructueuse collaboration, tout en respectant les normes qui régissent ce type de présent.

Une pratique doublée d’une stratégie

Le fait d’offrir un cadeau est une pratique très appréciée tant par le donneur que par l’acquéreur. Quoi qu’il en soit, son fondement est doublé d’une stratégie qui vise  à bien cibler pour mieux toucher. Actuellement, elle est devenue « une arme » dans les mains des entreprises. En effet, en 2018, le marché français du cadeau d’affaire vaut plus de 850 millions d’euros. Ce chiffre démontre clairement que c’est un point clé à la vie future de ces sociétés. Qu’il s’agisse de fidéliser les relations d’affaires, de récompenser les salariés, ou de promouvoir la visibilité d’une marque, le choix de ces cadeaux doit se faire judicieusement car son impact est puissant. En effet, il est le vecteur d’un message à la fois pour tisser un lien mais aussi et surtout pour faire comprendre au récipiendaire l’intérêt que l’entreprise porte à son égard. Les conséquences se feront ressentir concrètement sur le chiffre d’annuel de la société. En d’autres termes, même si celle-ci dépense une somme assez conséquente, elle en gagne d’avantage : grâce à ces cadeaux, elle effectue une campagne publicitaire à long terme.

Conslusion

Le cadeau d’affaire est devenu une pratique stratégique. C’est la meilleure manière de fidéliser le partenaire, de s’inscrire dans son quotidien et de faire de la publicité. Quoi qu’il soit, elle doit rester dans le cadre d’un présent pour ne pas prétendre à la corruption ou au  fait de soudoyer.