Découvrez les habitudes de communication numérique que les dirigeants les plus intelligents pratiquent quotidiennement et apprenez à les intégrer dans votre travail !

À l’ère du numérique, vous avez aujourd’hui une responsabilité encore plus grande de rester vigilants et connectés à tout moment, en particulier lorsqu’il s’agit de travailler.

Que vous soyez employés, entrepreneurs, gestionnaires, indépendants ou que vous assumiez une position de leadership, l’univers numérique vous aide à rester concentrés sur vos objectifs à court et à long terme, à résoudre les problèmes en temps réel, à faire part de vos doutes, de vos attentes et de vos résultats à vos employés, à vos patrons et à vos coéquipiers, et à programmer des réunions, à demander des stocks, à mettre à jour vos profils sur les réseaux sociaux.

Ce que peu de gens savent, c’est que les grands dirigeants vont au-delà et n’ont pas peur de communiquer, que ce soit par le biais d’une tablette, d’un smartphone ou d’un ordinateur. Ils comprennent que la réaffirmation des tâches, des plans et des délais, que ce soit par courrier électronique ou par vidéoconférence, permet de clarifier la stratégie choisie et de maintenir l’équipe concentrée sur ce qui compte vraiment.

Si vous aussi vous voulez faire partie de cette équipe de professionnels à succès, apprenez quatre rares habitudes de communication numérique à mettre en pratique dès maintenant !

1 – Partagez autant d’informations que possible

Faites preuve de transparence dans le partage des informations sur l’entreprise, que vous soyez directeur, patron ou employé. Cette attitude montre que l’on a confiance une fois que l’on est responsable et que l’on est toujours attentif à chaque détail. Être ouvert et honnête avec toute votre équipe sur les bonnes comme sur les mauvaises nouvelles permet de montrer que votre travail et votre fonction méritent d’être valorisés.

Saviez-vous que chez Bridgewater Associates, la première société américaine de fonds spéculatifs au monde, ils enregistrent toutes les réunions et les rendent accessibles par courrier électronique à tous les employés, quel que soit leur niveau ou leur poste ? Ce véhicule de communication est un outil d’apprentissage qui montre en pratique comment les décisions sont prises et encourage une réflexion et une communication plus précises.

2 – Évaluer le meilleur support numérique pour chaque type de message

Plus que de faire partie de l’ère numérique, il faut s’y adapter. Par exemple, il ne sert à rien de penser que tout peut être résolu plus facilement avec WhatsApp audio si vos employés deviennent nerveux, anxieux, et s’ils se rendent moins compte que votre téléphone est plein de messages à l’écran.

Vous devez comprendre le type de communication numérique qui fonctionne le mieux avec chacun de vos employés, cadres ou coéquipiers, et ne jamais oublier que plus elle est “humaine”, mieux c’est. Après tout, c’est cette approche qui motive et encourage chacun d’entre nous à travailler plus et mieux !

3 – Avoir des conversations à double sens

Il y a longtemps que les dirigeants, les PDG et les managers n’ont pas changé la façon dont ils se comportent avec leurs équipes. La recherche s’est avérée beaucoup plus efficace et productive pour maintenir des conversations simples et amicales que de parier sur des tactiques telles que l’ordre, l’application de la hiérarchie et la peur.

Pour devenir un professionnel accompli, essayez de cultiver la sensibilité émotionnelle dans vos conversations avec vos employés et collègues. En les traitant humainement et en ne se contentant pas de leur donner des ordres, vous montrez que vous vous souciez des attentes et des frustrations de chacun et que vous aidez l’entreprise dans son ensemble sur la voie du succès et du développement. Cette “sensibilité” doit exister, y compris dans les courriers électroniques, les messages et les appels. Demandez à votre employé ou collègue s’il va bien, s’il a pu se reposer pendant le week-end, s’il a besoin d’aide ou s’il a des suggestions pour collaborer à un projet ou à un problème spécifique. Croyez-moi, cet acte d’attention et de soin aura un effet beaucoup plus positif que le simple envoi de courriels remplis de commandes et de demandes, sans se soucier de l’autre.

4 – Encourager la “confrontation positive”

Le manque de communication peut coûter à une entreprise d’innombrables heures de productivité perdue pour les employés, les patrons et les cadres afin de contrôler les dégâts et de corriger un problème qui aurait pu être évité par un simple échange d’informations.

Notre suggestion ? Créez des discussions ! Cela semble absurde, mais c’est logique. Notre réaction naturelle est d’éviter les disputes, après tout, elles sont inconfortables, embarrassantes, douloureuses… Et absolument nécessaire.

Bien que, dans la vie quotidienne, un problème ou un autre soit inévitable, croyez-le : la plupart d’entre eux peuvent être évités en stimulant une “confrontation saine”, c’est-à-dire des discussions entre des personnes qui pensent de manière différente et qui peuvent, ensemble, créer des solutions uniques à une crise donnée.

Pour éviter que ces discussions ne s’égarent et ne deviennent une source de malaise sur le lieu de travail, encouragez vos coéquipiers à discuter de sujets spécifiques dans les groupes WhatsApp, envoyez des données et des graphiques qui montrent un problème, proposez des défis… L’idée est d’utiliser les plates-formes numériques pour trouver la bonne approche pour les crises futures et trouver comment les gérer de la bonne manière. Le résultat sera toujours positif, vous pouvez en être sûr !